Dans le cadre de sa compétence GEMAPI, Gestion des Milieux Aquatiques et Préventions des Inondations et du plan de reconquête des cours d’eau métropolitains, la Métropole Européenne de Lille (MEL) débute un projet de plusieurs années sur le bassin versant de la Becque du Corbeau.

Ce projet a pour objectif de définir un programme d’actions de réduction du risque d’inondation, d’amélioration de la qualité écologique des rivières et d’amélioration du cadre de vie.

Les prestataires de la MEL sont Artélia, Axeco, Otech Environnement et Magéo. Ils vont parcourir le terrain à pied, à proximité des cours d’eau, pour réaliser des diagnostics puis formuler des propositions d’actions adaptées. Ceux-ci seront munis d’une lettre de mission de la MEL, communicable à toute personne en faisant la demande.

Tout au long de l’étude, les périodes de passage seront communiquées par la MEL avant toute intervention de terrain. La commune en assurera le relai via ses outils de communication. Des premiers passages sont prévus d’ores et déjà dès fin janvier/début février 2023.

Ces investigations de terrain comprennent notamment des inventaires, des mesures de débits ou de hauteur d’eau, des sondages de sols ou encore des levés topographiques… Elles peuvent avoir lieu de jour comme de nuit pour recenser toutes les espèces animales se situant autour des rivières.